Jeudi 23 Mai 2019

GBIF

L'Unité Mixte de Recherche EcoFoG (Ecologie des Forêts de Guyane) a publié, dans le GBIF, le jeu de données suivant :
 

Fungi of French Guiana

5 219 occurences - Lien vers la page du jeu de données sur GBIF.org

L'ensemble de données Champignons de Guyane française: permet de recueillir des données taxonomiques, environnementales et moléculaires grâce à un plan d'échantillonnage exhaustif, stratifié et reproductible dans 126 parcelles représentatives des principaux habitats forestiers

 

Une autre institution française, l'Institut Pasteur de la Guyane, a également partagé un jeu de données sur le GBIF :

A database of Anopheles (Diptera, Culicidae): historical presence records in French Guiana and in the state of Amapá, in South America

3 917 occurences - Lien vers la page du jeu de données sur GBIF.org

La Guyane française, un territoire français, et Amapá, un État brésilien, sont situés dans une zone intertropicale d'Amérique du Sud. Ils fournissent un excellent climat à la présence de vecteurs du paludisme, et notamment du principal vecteur d'Amérique du Sud, Anopheles darlingi. Cette base de données regroupe différentes occurrences d'anophèles en Guyane française et dans l'État d'Amapá entre 1902 et 2014. Elle vise à compléter la connaissance limitée de la répartition des anophèles dans cette région, où la situation transfrontalière est un obstacle majeur à l'élimination du paludisme.

Au nom du réseau des participants nationaux, le Secrétariat du GBIF a le plaisir de lancer l'appel à candidature pour le Young Researchers Award 2019 (prix des jeunes chercheurs). Ce programme annuel vise à favoriser la recherche et la découverte innovantes en informatique sur la biodiversité par des étudiants dont les travaux de master ou de doctorat reposent sur des données diffusées par le biais du GBIF.

 

Comme les années précédentes, le programme 2019 offrira deux prix de 5000€ chacun, marquant la reconnaissance du travail de deux étudiants (un de master, l'autre doctorant, de préférence). Ces deux étudiants seront nommés par les pays participants GBIF.

 

Les lauréats seront sélectionnés parmi le groupe de candidats dont les noms seront reçus par le Secrétariat du GBIF avant le 15 mai 2019. Les gagnants seront annoncés à l'été 2019.

 

Eligibilité

Les candidats doivent être inscrits à un programme d'études supérieures pour être admissibles. Ils doivent être soit des citoyens d'un pays participant du GBIF, soit des étudiants d'un établissement situé dans un pays participant du GBIF. La nomination peut provenir du pays de citoyenneté ou du pays de l'institution d'accueil du candidat.

 

Processus de soumission et délais

Les étudiants qui demandent une nomination doivent s'adresser au chef de délégation d'un pays votant ou associé au GBIF (voir la liste complète). Les participants nationaux sont responsables des délais et processus de réception et de traitement des candidatures qu'ils établissent. En conséquence, les étudiants des cycles supérieurs qui demandent une nomination peuvent consulter les sites Web de leurs point nodal (au GBIF) ou contacter directement le chef de délégation ou le gestionnaire de nœud.

 

Les propositions des étudiants sont d'abord examinées et priorisées au niveau national. Les nœuds nationaux du GBIF sont encouragés à travailler en étroite collaboration avec les communautés académiques et les établissements d'enseignement supérieur dans leurs pays et toucher aux programmes universitaires et groupes de recherche pertinents.

 

Les chefs des délégations nationales peuvent soumettre un maximum de deux candidatures au Secrétariat du GBIFà youngresearchersaward@GBIF.org.

 

La date limite de soumission est le 15 mai 2019.

 

Les chefs des délégations doivent s'assurer que les soumissions sont complètes et inclure tous les éléments énumérés ci-dessous. Les soumissions de propositions incomplètes ne seront pas considérées.

 

Elements nécessaires pour une proposition

Les candidats doivent préparer leurs propositions et leurs dossiers de candidature de telle sorte que les éléments cités ci-dessous soient inclus dedans :

  • un résumé du sujet de recherche (200 mots)
  • une description du projet (maximum 5 pages, Arial 12 points) qui décrit
    • l'intérêt de la recherche et la(es) question(s) qu'elle aborde.
    • le rôle des données accessibles via le GBIF pour répondre à ces questions. Les propositions de recherche doivent clairement démontrer comment l'étude intègre les données mobilisées à travers le GBIF. Les étudiants ayant des questions sur les données accessibles via le GBIF devraient travailler avec les conseillers académiques, leur nœud national GBIF, le Secrétariat du GBIF ou les membres du Comité scientifique pour améliorer la compréhension de ces données.
    • la portée de la recherche, le plan, les méthodologies, les références bibliographiques pertinentes et le calendrier.
    • le cas échéant, une description ou un extrait d'un plan de gestion des données décrivant comment les données relatives à la recherche sont publiées ou seront préparées pour publication dans le réseau GBIF.
  • Curriculum vitae du candidat étudiant, y compris les informations complètes de contact de l'institution d'origine.
  • Documents complémentaires :
    • Une lettre officielle du mentor/superviseur de l'étudiant dans la faculté certifiant que le candidat est un étudiant en règle dans le programme d'études supérieures de l'université.
    • Au moins une, et pas plus de trois, lettres d'appui de chercheurs reconnus, actifs dans un domaine qui englobe et intègre l'informatique dans la biodiversité (ex : génétique, composition et caractères des espèces, biogéographie, écologie, systématique, etc.)

 

Processus de sélection et critères

Le Comité scientifique du GBIF examinera les candidatures et sélectionnera les lauréats des Young Researchers Awards.

Les critères pour les récompenses incluent:

  • l'originalité et l'innovation
  • l'utilisation et l'importance stratégique de données accessibles via le GBIF
  • l'efficacité mesurable et son impact sur l'avancement de l'informatique dans la biodiversité et/ou la conservation de la diversité biologique
  • Les propositions qui ne sont pas sélectionnées peuvent être mises à jour et soumises à nouveau pour examen dans les années suivantes.

Les lauréats sont censés reconnaître le soutien du GBIF lors de la diffusion des résultats de leurs recherches par le biais de publications évaluées par des pairs, de présentations lors de réunions professionnelles et via d'autres médias.

Voir l'article original (en anglais) ici

Plus d'information concernant le GBIF Young Researchers Award (en anglais) ici

 

Grèbe à bec bigarré (Podilymbus podiceps), Los Gatos, Californie, USA. Photo de Edward Rooks via iNaturalist research-grade observations, sous licence CC BY-NC 4.0.

En ce début d'année 2019, plus de 25 Data Papers dont au moins un des auteurs est affilié à une institution française sont disponibles sur notre site.

Le dernier en date est une description de la base de données consacrée aux Asteroidea des régions Antarctique et sub-Antarctique, publié en 2018 par une équipe internationale (Belgique, France, Italie, Nouvelle-Zélande, Pologne, Royaume-Uni, USA) ; le jeu de données décrit est accessible sur l'IPT (Integrated Publishing Toolkit) de l'organisation ANTABIF.

Le Data Paper est une publication scientifique dont le but principal est de décrire un jeu de données ou un ensemble de jeux de données, plutôt que de rendre compte de résultats de recherche.

L’objectif est de créditer et de valoriser les efforts réalisés par les scientifiques et les institutions qui rendent accessibles leurs données à la communauté scientifique. 

Une fonction supplémentaire intégrée depuis la version 2.0.2 de l’outil de publication du GBIF génère automatiquement un manuscrit à partir des métadonnées donnant les informations clés sur un jeu de données accessible via le GBIF.org.

Ce manuscrit peut alors être soumis pour publication éventuelle dans l’une des publications Pensoft (Biodiversity data Journal, ZooKeys, PhytoKeys, BioRisks, NeoBiota), après examen par les pairs, ou dans d'autres publications scientifiques telles que Nature Conservation.

 

Crédit photo : biodiversity.aq

L'unité PatriNat recherche un ingénieur bio-informatique GBIF-INPN-SIB pour Mars 2019.

 

Offre d'emploi accessible ici

 

Le poste est un contrat de droit public (durée déterminée) à temps plein de 1 an (avec possibilité de renouvellement).

 

Le  dossier  de  candidature  est  à  envoyer  avant  le  10/01/2019 à :

recru-patrinat@mnhn.fr avec la mention : « GBIF-INPN-SIB ».

 

Ce dossier comprendra :

  • un curriculum vitae détaillé et tous les travaux susceptibles  d'éclairer le jury ;
  • une lettre de motivation.

 

Personnes à contacter pour toutes questions :

Mathieu Clair : chef de l’équipe « Application informatiques » - clair@mnhn.fr
Anne-Sophie Archambeau : Responsable GBIF France - archambeau@gbif.fr

 

EDIT :

 

L'offre d'emploi a été réouverte , vous trouverez toutes les informations ici.

 

Le  dossier  de  candidature  est  à  envoyer  avant  le  01/03/2019 à :

recru-patrinat@mnhn.fr avec la mention : « GBIF-INPN-SIB ».

Le quatrième appel dans le cadre du programme du Fonds d’information sur la biodiversité pour l’Asie (BIFA) appelle des projets qui :

  • Améliore la connaissance de la biodiversité asiatique grâce à l'accès aux données des collections biologiques et aux programmes de surveillance dans la région
  • Font participer la recherche et les communautés politiques à l'utilisation et à l'application des données mobilisées par le biais du GBIF

Le GBIF invite à soumettre des propositions dans le cadre de la quatrième phase du programme du Fonds d’information sur la biodiversité pour l’Asie (BIFA), financé par le ministère de l’Environnement du gouvernement du Japon.

 

Cet appel à propositions vise à relever les principaux défis que les nœuds du GBIF en Asie ont identifiés dans le cadre de la mobilisation et de l’utilisation des données sur la biodiversité dans la région. Le financement potentiel total affecté à cet appel est d’environ 71 000 € et les candidats peuvent demander un maximum de 15 000 € par l’intermédiaire de BIFA pour chaque projet.

 

L'appel à propositions comprend trois types de subventions :

 

Ces subventions sont ouvertes à toutes les institutions basées dans les pays asiatiques éligibles.

 

Les notes succinctes de présentation doivent être soumises au Secrétariat du GBIF avant le 6 janvier 2019, à l'aide du modèle approprié. Pour plus d'informations, contactez bifa@gbif.org.

 

Processus de candidature et calendrier

Un comité de sélection réuni par le secrétariat du GBIF évaluera les candidatures selon un processus en deux étapes.

  • Les notes conceptuelles initiales, à l'aide du modèle fourni, doivent être soumises au plus tard le 06 janvier 2019.
  • Les candidats sélectionnés seront invités à soumettre des propositions complètes en février 2019.
  • Après un examen final et une sélection, les projets financés devraient commencer en mai 2019. La période de mise en œuvre du projet sera d'environ mai 2019 à mars 2020.

 

Les candidats (quelque soit le type de subventions demandées) devront envoyer un membre de l'équipe de projet à un atelier de renforcement des capacités et obtenir une certification pour les compétences acquises. Cet atelier aura lieu en juin ou juillet 2019 et le coût de la participation sera pris en charge séparément des fonds du BIFA (les candidats ne doivent PAS l'inclure dans le budget du projet).

 

Plus de détails ici

 

Polype de bouton vert (Palythoa mutuki) de Gaurav Patil via iNaturalist. Photo sous licence CC BY-NC 4.0.

Revenir en haut