Lundi 21 Septembre 2020

Lancement de deux appels à projets SEP2D

Le programme Sud Experts Plantes Développement Durable lance aujourd’hui deux nouveaux appels à projets :

 

Opérations pilotes en partenariat : (date limite de candidature 1er mars 2017)

 

Cet appel s’inscrit dans la continuité du précédent (diffusé le 29 octobre 2016) et a pour objectif de soutenir des projets contribuant au renforcement des capacités des équipes de recherche tout en participant au développement de l’innovation économique, politique et sociale.

 

A la différence du précédent appel à projet, celui-ci n’impose pas de co-financement préalable et les propositions peuvent être portées par des institutions académiques ou des acteurs opérationnels (ONG, entreprises privées ou publiques, associations, etc.)

 

Les projets sélectionnés devront :

  •  se baser sur un partenariat entre institution académique et acteur économique ou opérationnel ;
  •  être portés par une structure originaire de l’un des pays du Sud couverts par le programme (22 pays d’Afrique, Océan Indien et Asie du Sud-Est)
  • s’inscrire dans les thématiques de concentration du programme autour de la biodiversité végétale :

- la gestion durable de la biodiversité végétale forestière

- l’atténuation des impacts des activités minières

- la valorisation de la biodiversité végétale (pharmacopée, cosmétique et autres usages non

- alimentaires)

- l’agro-biodiversité

 

Pour plus d’informations sur cet appel à projet, veuillez consulter cette page et les liens qu’elle comporte vers les termes de référence et le dossier de candidature.

 

Projets de recherche prioritaire : (date limite de candidature 6 mars 2017)

 

Cet appel vise à financer des projets de recherche destinés à promouvoir la connaissance de la biodiversité végétale, sa conservation et sa valorisation dans une perspective de développement durable.

 

Pour être éligibles, les projets devront :

  •  s’inscrire dans la zone de couverture géographique du programme SEP2D (22 pays d’Afrique, Océan Indien et Asie du Sud-Est)
  •  être portés par une institution académique issue de l’un de ces 22 pays et, autant que possible, s’appuyer sur un partenariat entre plusieurs équipes et / ou acteurs, qui peuvent être, ou non, originaires de ces pays
  •  et traiter de l’un ou, idéalement, plusieurs des 3 axes prioritaires de recherche (APR) suivants :

- la connaissance multi-échelles de la diversité et des écosystèmes végétaux

- les ressources végétales et usages par les collectivités et les institutions parties-prenantes (services écosystémiques)

- les stratégies et approches opérationnelles pour la gestion durable des ressources végétales et la conservation des habitats et services écosystémiques

 

Pour plus d’informations sur cet appel à projets et en particulier sur le contenu de ces axes prioritaires de recherche, veuillez consulter cette page et les liens qu’elle comporte vers les termes de référence et le dossier de candidature.

Mots-clés associés: 
Revenir en haut