Samedi 28 Mars 2020

projet

Le Secrétariat du GBIF recherche des candidatures pour effectuer une analyse des contributions attendues des données primaires sur la biodiversité au Cadre mondial pour la biodiversité post 2020.

 

Ce travail impliquera de travailler avec le Secrétariat pour :

  • Développer, affiner et convenir de la méthodologie optimale et des questions de recherche pour l'analyse
  • Analyser le projet de cadre, ses cibles et indicateurs potentiels, et identifier les dépendances directes et indirectes probables des données primaires sur la biodiversité qui les sous-tendent
  • Convoquer un atelier des parties prenantes pour obtenir une vision partagée pour le GBIF et les partenaires concernés sur la meilleure façon de répondre aux besoins du cadre en données primaires sur la biodiversité

 

Dans le cadre de ce travail, nous définissons les «données primaires sur la biodiversité» comme des textes numériques ou des objets multimédias détaillant des faits sur la présence d'organismes dans l'espace et le temps.

 

Lieu : Il est prévu que les travaux soient effectués au domicile du candidat sélectionné.

Frais : Le contrat est payé par 30 000 € d'honoraires du Secrétariat du GBIF en trois tranches. Des fonds supplémentaires ont été alloués pour les frais d’atelier.

 

Les candidatures doivent être en anglais et inclure :

  • Un résumé de l'approche que vous adopterez pour le travail, y compris un aperçu potentiel pour le rapport (pas plus de deux pages avec des schémas possibles)
  • Un CV complet ou similaire, y compris la liste des publications
  • Exemples et autres moyens de démontrer votre adéquation à la tâche où vous avez dirigé ou participé activement au cours des cinq dernières années. Les exemples doivent être pertinents par rapport à la présente proposition.

 

Programme :

  • 30 mars 2020 : Date limite de soumission des propositions
  • 1er juin 2020-1 mars 2021 : Début de contrat prévu
  • Durant neuf (9) mois : Durée du contrat
  • 30 novembre 2020 : Remise du premier projet de rapport
  • Fin du contrat (1er mars 2021) : Remise du projet final

 

Soumettez votre proposition à info@gbif.org avant le 30 mars 2020. Les demandes de renseignements concernant le contrat peuvent être adressées à Andrew Rodrigues, chargé de programme pour la participation et l'engagement.

 

Plus d'information (en anglais) ici

 

Voilier de Pallas (Neptis sappho), observé à Kunming, Chine, 23 octobre 2019. Photo de benanna via les observations iNaturalist Research-grade, sous licence CC BY-NC 4.0.

Le Challenge Ebbe Nielsen 2020 a pour objectif de valoriser les projets innovants utilisant les données et les outils de la biodiversité du réseau GBIF pour faire avancer la science ouverte. Un jury d'experts jugera les candidatures sur leur adéquation aux principes des données ouvertes, leur répétabilité, leur pertinence et leur nouveauté puis présentera une liste de gagnants sélectionnés avec un prix pouvant aller jusqu'à 35 000 €.

 

Entre le 6 février et le 27 juillet 2020, les individus et les équipes peuvent préparer des outils et des techniques qui améliorent l'accès, l'utilité et la qualité des données ouvertes sur la biodiversité et les soumettre à ce concours annuel incitatif ouvert.

 

Les inscriptions au challenge peuvent prendre n'importe quelle forme. Les participants peuvent choisir de développer de nouvelles applications, visualisations, méthodes, workflows ou analyses, souvent en utilisant l'API GBIF (mais pas toujours) pour accéder aux données. Vous pouvez également développer ou étendre les capacités des outils et fonctionnalités existants disponibles sur le réseau GBIF. Nous encourageons les participants à revoir les gagnants ainsi que les candidatures précédentes afin de voir les idées, les problèmes ou les approches que vous pourriez souhaiter poursuivre.

 

Les inscriptions devraient bénéficier à plusieurs groupes de parties prenantes, y compris les utilisateurs de données, les détenteurs de données et les gestionnaires de données. Vous pouvez consulter la stratégie de communication du GBIF pour voir comment celui-ci décrit les publics du GBIF.

 

Les gagnants seront annoncés lors de la 27e réunion du conseil d'administration du GBIF, qui se tiendra à Alexandria (Virginie, États-Unis), du 20 au 22 septembre 2020.

 

Date limite de soumission : 27 juillet 2020, 16h00 UTC +2

 

Plus d'information (en anglais) ici

 

Le challenge rend hommage à la mémoire du Dr Ebbe Schmidt Nielsen, un leader inspirant dans les domaines de la biosystématique et de l'informatique de la biodiversité et l'un des principaux fondateurs du GBIF, décédé de façon inattendue juste avant sa création.

Depuis sa création fin 2012, Les Herbonautes ont informatisé plus de 350 000 spécimens d'herbiers comptabilisant plus de 4,5 millions de contributions.

 

De la science participative et une banque de presque 10 millions d'images sont mis à disposition pour constituer des jeux de données pour vos travaux de recherche.

 

Modalités de participation

 

Envoyer votre projet avant le 31 mars 2020 à contact@recolnat.org avec en sujet "LesHerbonautes2020".

 

Chaque projet doit contenir :

  • une présentation de celui-ci (en PDF) le décrivant, les données recherchées (taxonomie, géographie, histoire etc.) ; si besoin de création de nouveaux champs (spécifiez lesquels) et en quoi la plateforme LesHerbonautes pourrait être utile
  • un texte de présentation grand public (en PDF) qui sera diffusé sur la plateforme des Herbonautes accompagné de photographies illustrant le sujet
  • une proposition de calendrier pour le déroulement de la mission.

 

Si le projet est retenu, le candidat s’engage :

  • à suivre le déroulé de sa mission sur la plateforme lesherbonautes.mnhn.fr
  • à informer l'équipe des Herbonautes de toutes utilisations des données issues du programme : publication, communication etc.
  • à mentionner l’acronyme du programme “E-RECOLNAT-ANR-11-INBS-0004” dans toutes les publications et supports de communication réalisés à partir des données recueillies via Les Herbonautes.

 

La plateforme des Herbonautes s’engage :

  • à accompagner le candidat à la prise en main de la plateforme
  • à mettre en place la mission et à animer la communauté des Herbonautes
  • à faire parvenir au candidat un fichier d’export (format csv) des données renseignées par les participants.

 

Les critères de sélection sont :

  • la pertinence du sujet
  • la faisabilité en termes des données recherchées et de calendrier.

 

 

Une fois les lauréats sélectionnés par le comité scientifique de l’infrastructure, un calendrier de passage sera défini pour une programmation des missions harmonieuse selon les différents sujets proposés.

 

Deadline : 31 mars 2020

 

Pour plus d'information :  http://lesherbonautes.mnhn.fr/contents/appelaprojets

L'appel à projets pour la contribution à la connaissance naturaliste est relancé pour l'année 2020.

 

Cet appel à projets s’adresse en priorité aux associations naturalistes et sociétés savantes impliquées dans la connaissance et/ou conservation de la biodiversité, par une action s’inscrivant dans des projets de portée nationale (Outre-Mer compris).

 

Les propositions devront être envoyées au plus tard le 9 février 2020 à l'adresse aap-inpn@mnhn.fr

 

PDF de l'appel à projets INPN : http://www.gbif.fr/sites/default/files/Appel_projets_INPN_2020.pdf

Le réseau GBIF s’élargit encore dans le Pacifique, avec l’entrée de la nation insulaire des Tonga en tant que membre votant à part entière. L’arrivée des Tonga élève le nombre actuel de pays participants à 59, et constitue la première addition d’un pays de la région Océanie depuis la création du GBIF (l’Australie et la Nouvelle-Zélande ayant rejoint le réseau en 2001).

Les Tonga sont aussi le dixième pays participant à rejoindre le GBIF à la suite d’un projet financé par le Biodiversity Information for Development (BID) Programme, en compagnie d’une organisation participante (également située en Océanie), le Secretariat of the Pacific Regional Environment Programme (souvent abrégé sous l’acronyme SPREP).

Des représentants du Department of Environment prendront en charge les activités du point nodal GBIF Tonga au sein du Ministry of Meteorology, Energy, Information, Disaster Management, Environment, Climate Change & Communication (MEIDECC).

Après avoir signé la Convention sur la Biodiversité Biologique (CDB) en 1998, les Tonga ont développé un National Biodiversity Strategy and Action Plan, qui a permis d’identifier l’expansion non raisonnée de l’agriculture comme menace principale pesant sur la biodiversité du pays. Les espèces exotiques envahissantes représentent une autre menace conséquente, et représentent le sujet principal du projet régional BID dans lequel l’équipe des Tonga (incluant le MEIDECC) a rassemblé des données afin de mettre en place un contrôle des espèces envahissantes dans la forêt tropicale de Toloa, au sud-ouest de Tongatapu. Depuis sa mise en ligne en avril 2018, ce jeu de données a permis d’effectuer trois études publiées dans des revues à comité de lecture, qui figurent dans la Revue Scientifique 2019 du GBIF.

Les personnes consultant GBIF.org peuvent à présent accéder à plus de 66 000 données d’occurrences sur les Tonga, provenant de 280 jeux de données et 133 éditeurs de données de 25 pays. Le MEIDECC à lui seul a publié 15 jeux de données dans le cadre du projet régional BID.

Revenir en haut