Dimanche 08 Décembre 2019

Bénin

En collaboration avec l’Université d’Abomey-Calavi, le programme SEP2D organise du 18 au 20 mars 2020, à Cotonou (Bénin), un symposium international visant à favoriser la rencontre et la coopération entre les différents acteurs de la biodiversité végétale : communauté scientifique, société civile, décideurs, opérateurs économiques de petite et moyenne taille, organisations non gouvernementales, ainsi qu’agences de développement régionales.

Ce symposium aura comme principaux objectifs de :

·        Promouvoir le rôle des communautés scientifiques des pays en développement pour la valorisation et la conservation de la biodiversité, dans un contexte de perte de biodiversité et de changement climatique ;

·        Présenter les meilleures pratiques de coopération, incluant scientifiques, opérateurs économiques et société civile;

·        Susciter l’intérêt des bailleurs de fonds pour soutenir les réseaux et projets déjà mis en œuvre ;

·        Et éclairer les décideurs en capitalisant sur les enseignements tirés au cours des 14 années d'activités des programme SEP puis SEP2D.

Ce symposium international est ouvert à l’ensemble de la communauté scientifique et aux acteurs de la gestion et valorisation de la biodiversité végétale, sous réserve d’une inscription préalable obligatoire et dans la limite de la capacité d'accueil du symposium.

 

Si vous souhaitez proposer une présentation orale ou un poster, merci de le faire au plus tard le 15 septembre 2019 en remplissant ce formulaire.

 

Pour toute inscription et renseignements complémentaires, veuillez consulter cette page.
 

didolanvijustin - inaturalist- https://www.inaturalist.org/photos/42915628 - Sous Licence CC BY-NC 4.0

La Fondation de France et le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) lancent un appel à projets « Promotion de l'agriculture familiale en Afrique de l'Ouest » sur le thème « Produire et se nourrir localement ».

L'objectif général de ce programme, qui bénéficie du soutien de la Fondation JM Bruneau et de l'AFD, est de promouvoir des initiatives locales de renforcement de l'accès à l'alimentation par une agriculture familiale ouest-africaine viable et durable.

Le programme soutient des projets qui prennent en compte l'une ET l'autre des deux thématiques suivantes :
-    Connecter agriculture familiale et marchés / promouvoir le « consommer local » et
-    Développer des pratiques d'agriculture durable / des systèmes alimentaires durables.

Depuis 2009, il a soutenu 200 projets sur la base d'un appel à projets par an.

L'appel à projets 2018 cible exclusivement les innovations spécifiques à la connexion avec les marchés de masse, démontrant une réelle capacité à répondre au questionnement prioritaire : comment dépasser les marchés de niche ?

Cet appel à projet s'adresse aux organisations paysannes, aux ONG d'appui actives en Afrique de l'Ouest ou en Europe dans la mesure ou elles agissent avec des partenaires locaux, aux organismes de recherche et/ou de formation. Il est réservé aux projets menés en partenariat par au minimum deux organisations sans but lucratif, l'une européenne et l'autre ouest-africaine, et se déroulant uniquement dans les pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo

Deux types d'initiatives peuvent être soutenues : des projets de courte durée (un an) pour un montant accordé de 10 000 à 15 000€ et des projets pluriannuels (maximum trois ans) pour un montant maximum total de 50 000€.

Les termes de référence, les critères de sélection et les modalités de réponse sont disponibles sur les sites :

https://www.fondationdefrance.org/fr/promotion-de-lagriculture-familiale-en-afrique-de-louest
http://www.cfsi.asso.fr/actu/appel-a-projets-promotion-lagriculture-familiale-afrique-louest-pafao-2018

 
La date de réception du dossier par mail est fixée au 26 février 2018.

 

Marché de vivriers sur la route nationale Abidjan Abengourou, Côte d'Ivoire. - Zenman le 29 September 2008

Bonjour,

Dans le cadre de son activité dans le hotspot de biodiversité des forêts Guinéennes, le CEPF (Critical Ecosystem Partnership Fund ou Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques en français) vient d’ouvrir un appel offrant un financement de projets allant de 50 000 $ à 300 000 $ (cf. plus bas)

 

Les pays éligibles à ces financements sont les suivants :

· Bénin
· Cameroun
· Côte d’Ivoire
· Guinée équatoriale
· Ghana
· Guinée Conakry
· Libéria
· Nigéria
· São Tomé et Príncipe
· Sierra Leone
· Togo

 

La deadline de l'appel est le lundi 30 octobre 2017 à minuit (GMT).

 

Attention à bien consulter les critères d’éligibilité des projets ET des institutions qui ne sont pas communes aux deux programmes :

 - Eligibilités pour le deuxième appel (FR)

 - Eligibility for 2d call (EN)

 

 - Seconde version pour le deuxième appel pour LOI - GFWA (FR)

 - Second Draft of 2nd Call for LOI - GFWA (EN)

 

Plus d'informations (en anglais) sur cette page et sur celle-ci

 

Section de forêt guinéenne le long de la route Kenema Kailahun en Sierra Leone © Lindsay Stark

Revenir en haut