Dimanche 23 Juin 2024

prix

Date limite de réception des candidatures des pays membres du GBIF pour les étudiants diplômés dont la recherche innovante s'appuie sur les données de la biodiversité : 19 juin 2023

 

Au nom du réseau des participants nationaux, le secrétariat du GBIF est heureux d'inviter les candidatures pour le prix 2023 des chercheurs diplômés. Ce programme annuel vise à favoriser et à reconnaître la recherche et la découverte innovantes en informatique de la biodiversité par des étudiants diplômés dont les études de maîtrise et de doctorat reposent sur des données fournies par le GBIF.

Le programme 2023 offrira une paire de prix de 5 000 € reconnaissant le travail de deux chercheurs en début de carrière - de préférence, un candidat à la maîtrise et un doctorant - qui reçoivent officiellement des nominations des chefs de délégation ou des gestionnaires de nœuds des pays participants au GBIF.

Un jury organisé par le comité scientifique du GBIF sélectionnera deux lauréats parmi le groupe de candidats dont les noms auront été reçus par le secrétariat du GBIF d'ici19 juin 2023. Le secrétariat du GBIF annoncera les gagnants au début de l'automne 2023 et présentera les gagnants lors de la 30e réunion du conseil d'administration du GBIF (GB30) prévue à Canberra, Australie, en octobre 2023.

 

Échéances nationales pour 2023

Bien que la date limite de réception des candidatures au secrétariat du GBIF soit le 19 juin, les délais locaux s'appliquent !

Le GBIF publiera d'autres dates limites nationales au fur et à mesure qu'il les recevra et publiera des notifications via le fil Twitter du GBIF en utilisant le hashtag #GradResearchers.

 

Admissibilité

Les candidats doivent fournir une lettre de soutien attestant de leur affiliation à un programme d'études supérieures universitaires pour être admissibles au prix. De plus, les candidats doivent être soit :

 

a) citoyens d'un pays participant au GBIF
or
b) étudiants d'un établissement situé dans un pays participant au GBIF

 

Les candidatures peuvent provenir de la délégation ou du nœud GBIF du pays de citoyenneté du candidat ou du pays de l'institution d'accueil du candidat.

 

Processus de soumission et délais

Les étudiants souhaitant être nommés doivent postuler auprès du chef de délégation ou du responsable de nœud d'un pays votant GBIF ou participant associé (voir la liste complète ). Les participants nationaux sont responsables d'établir leurs propres délais et processus de réception et de traitement des candidatures des étudiants. Par conséquent, les étudiants diplômés qui souhaitent être nommés doivent consulter les sites Web de leurs participants nationaux au GBIF ou contacter directement le chef de délégation ou le gestionnaire de nœud.

Les propositions des étudiants sont d'abord examinées et classées par ordre de priorité au niveau national. Les nœuds nationaux du GBIF sont encouragés à travailler en étroite collaboration avec les communautés universitaires et les établissements d'enseignement supérieur de leurs pays et à contacter les programmes universitaires et les groupes de recherche concernés.

Les chefs de délégation nationaux et/ou les gestionnaires de nœuds peuvent soumettre un maximum de deux candidats par pays au secrétariat du GBIF à gradresearchersaward@gbif.org avant la date limite de soumission : 19 juin 2023. Les chefs de délégation, en coopération avec les gestionnaires de nœuds, s'assureront que les soumissions sont complètes et incluent tous les éléments énumérés ci-dessous. Les soumissions de propositions incomplètes ne seront pas prises en considération.

 

Dossier de nomination aux prix

Les candidats doivent préparer leurs dossiers de proposition et de nomination pour inclure :

  1. Résumé de la recherche (200 mots)
  2. Description du projet (maximum 5 pages, Arial 12 points) décrivant :
    • a. Comment la recherche fait progresser l'informatique de la biodiversité et/ou la conservation de la diversité biologique.
    • b. Le rôle des données accessibles via le GBIF pour répondre à ces questions. Les propositions de recherche doivent clairement démontrer comment l'étude intègre les données mobilisées par le GBIF. Les étudiants ayant des questions sur les données activées par le GBIF doivent travailler avec des conseillers pédagogiques, leur nœud national GBIF, le secrétariat du GBIF ou des membres du comité scientifique pour approfondir leur compréhension.
    • c. La portée de la recherche, le plan, les méthodologies, les citations pertinentes de la littérature et le calendrier.
    • d. e cas échéant, une description ou un extrait d'un plan de gestion des données qui décrit comment les données liées à la recherche sont publiées ou seront préparées pour publication via le réseau GBIF sur GBIF.org.
  3. Curriculum vitae du candidat étudiant comprenant les coordonnées complètes de l'établissement d'origine.
  4. Pièces justificatives
    • a. Une lettre officielle du mentor / superviseur de la faculté de l'étudiant certifiant que le candidat est un étudiant en règle dans le programme d'études supérieures de l'université.
    • b. Au moins une et pas plus de trois lettres de soutien de chercheurs établis actifs dans un domaine qui englobe et intègre l'informatique de la biodiversité (par exemple, la génétique, la composition et les traits des espèces, la biogéographie, l'écologie, la systématique, et al.)

 

Processus et critères de sélection

Le comité scientifique du GBIF examinera les candidatures et sélectionnera les lauréats du prix des chercheurs diplômés.

Les critères pour les récompenses comprennent :

  • Originalité et innovation
  • Utilisation et importance stratégique des données accessibles via le GBIF
  • Efficacité et impact mesurables dans l'avancement de l'informatique de la biodiversité et/ou la conservation de la diversité biologique

Les lauréats doivent reconnaître le soutien du GBIF lorsqu'ils diffusent les résultats de la recherche via des publications évaluées par des pairs, des présentations lors de réunions professionnelles et d'autres médias.

 


Sujets

 

Illustration of Bolitaena pygmaea (A.E.Verrill, 1884) from Die Cephalopoden (1915) via Biodiversity Heritage Library , sous licence publique CC0

Le défi Ebbe Nielsen

Le défi GBIF Ebbe Nielsen est un prix d'encouragement annuel qui vise à inspirer des applications innovantes de données sur la biodiversité en libre accès par des scientifiques, des informaticiens, des modélisateurs de données, des cartographes et d'autres experts.

 

L'appel à candidatures pour le défi Ebbe Nielsen 2021 du GBIF est maintenant ouvert - la date limite pour les soumissions est fixée au 2 août 2021!

 

Comme le prix Ebbe Nielsen qu'il a remplacé, le défi honore la mémoire du Dr Ebbe Schmidt Nielsen, un leader inspiré dans les domaines de la biosystématique et de l'informatique de la biodiversité et l'un des principaux fondateurs du GBIF, qui est décédé tragiquement juste avant sa création.

Bien que l'objectif du concours ait évolué d'année en année, les candidatures au défi présentent une variété de formes et d'approches - nouvelles recherches analytiques, visualisations plus riches et pertinentes pour les politiques, applications web et mobiles, ou améliorations des processus de numérisation, de qualité et d'accès aux données.

 

Gagnants du défi Ebbe Nielsen

2020

 

Prix Projet Bénéficiaire(s) Pays
1er ShinyBIOMOD
Une application R pour la modélisation de la distribution des espèces
Ian Ondo
Alexandre Antonelli

Wilfried Thuiller
Maya Gueguen
Samuel Pironon

Royaume-Uni
Royaume-Uni / Suède
France
France
Royaume-Uni
2e Relier la nomenclature aux spécimens types Maarten Trekels Belgique
2e InteractIAS
Un carnet de notes Jupyter pour soutenir l'évaluation experte des risques liés aux espèces envahissantes
Quentin Groom Afrique du Sud
3e Navigateur de codes-barres ADN Roderic Page Royaume-Uni
3e Voyager Ivvet Abdullah-Modinou
Ben Scott
Royaume-Uni

Royaume-Uni

3e Outil de géoréférencement de masse Luis J. Villanueva États-Unis

 

 

Orchidée Calypso (Calypso bulbosa) Photo J. Brew / Flickr, sous licence CC BY-SA 2.0

 

Lire l'article original

 

Les gagnants des Young Researchers Awards 2019 décernés par le GBIF ont été dévoilés : il s'agit de Nicky Nicolson, doctorante à l'University Brunel à Londres et de Marcos Zárate, Doctorant de l'Université nationale du Sur (UNS) hébergé au Centre pour l'étude des systèmes marins du Centre scientifique et technologique national de Patagonie (CCT CENPAT-CONICET). Ce dernier est le 1er Argentin à recevoir ce prix.

 

Les recherches de Nicky Nicolson commencent par regrouper les données numériques de spécimens d’herbiers partagés par l’intermédiaire de GBIF.org, afin d’identifier les collecteurs de spécimens sur le terrain et les expéditions qu’ils ont menées. L'exploration de données de ces entités implicites - souvent non gérées de manière formelle, mais reconnues par les chercheurs et les détenteurs de collections d'échantillons - permet de remodeler des agrégations de données telles que ce que propose le GBIF. Des résumés efficaces de données à grande échelle permettent de nouveaux résultats tels que la visualisation de données et la représentation graphique de réseaux.

 

Les recherches de Marcos Zárate explorent l’utilisation des technologies du Web sémantique et des données ouvertes qui y sont liées pour améliorer la qualité et l’interopérabilité des données. En créant un cadre riche en données pour établir et exploiter les interrelations entre les jeux de données et les applications, le Web sémantique facilite la réutilisation et l'interrogation des données à l'aide d'applications, de vocabulaires et d'ontologies partagés au-delà des frontières de la communauté.

 

Depuis leur création en 2010, les chefs de délégation nationaux du GBIF ont utilisé le Prix annuel Young Researchers pour promouvoir et encourager l'innovation dans la recherche liée à la biodiversité en utilisant des données partagées via le réseau GBIF.

 

Le jury 2019 du Young Researchers Award était constitué de :

  • Anders G. Finstad* (chair) : Université norvégienne des sciences et technologies
  • Jurate De Prins* : Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique
  • Gregory Riccardi* : Université d'État de Floride
  • Philippe Grandcolas* : Centre National de la Recherche Scientifique | Muséum national d’Histoire naturelle
  • Emma Patricia Gomez Ruiz : Faculté des sciences biologiques, Université autonome de Nuevo León
  • Erlend Nilsen : Institut norvégien de recherche sur la nature

* membre du comité scientifique du GBIF

 

Plus d'informations sur les travaux de Marcos Zárate et Nicky Nicolson sont disponibles en ligne (en anglais).

 

Marcos Zárate et Nicky Nicolson© Photos provenant du site GBIF.org

Jorge Velásquez-Tibatá, écologue colombien de l'organisation The Nature Conservancy, a remporté le premier prix du défi GBIF Ebbe Nielsen de 2019 pour le développement de Wherenext, un système Web au code source ouvert qui recommande des zones cibles pour les inventaires biologiques et la collecte de données.

 

WhereNext est une application Web interactive qui s'appuie sur les outils, les données et les services existants pour optimiser le processus de comparaison, de sélection et de comblement des lacunes dans les données sur la biodiversité. Une fois que les utilisateurs ont sélectionné un groupe taxonomique et une région d'intérêt, l'application génère des modèles qui recommandent de nouvelles zones d'étude basées sur les différences attendues dans les communautés d'espèces présentes dans différents environnements et habitats.

 

Gagnants du deuxième prix

Le jury de cette année a sélectionné trois autres équipes en tant que vainqueurs ex-aequo de la deuxième place et chacune recevra un prix de 5 000 €.

 

Gagnants du troisième prix

Le jury a également désigné cinq autres équipes gagnantes de la troisième place, chacune recevant 1 500 euros. Ces soumissions sont décrites ci-dessous.

 

Le challenge Ebbe Nielsen est un prix d'encouragement annuel qui rend hommage à la mémoire du Dr Ebbe Schmidt Nielsen, un leader inspirant dans les domaines de la biosystématique et de l'informatique de la biodiversité et l'un des principaux fondateurs du GBIF.

 

Plus d'informations (en anglais) ici

 

Jorge Velásquez-Tibatá, écologiste spatial, a mis au point WhereNext, lauréat du premier prix du défi GBIF Ebbe Nielsen de 2019.

Revenir en haut