Dimanche 08 Décembre 2019

international

En collaboration avec l’Université d’Abomey-Calavi, le programme SEP2D organise du 18 au 20 mars 2020, à Cotonou (Bénin), un symposium international visant à favoriser la rencontre et la coopération entre les différents acteurs de la biodiversité végétale : communauté scientifique, société civile, décideurs, opérateurs économiques de petite et moyenne taille, organisations non gouvernementales, ainsi qu’agences de développement régionales.

Ce symposium aura comme principaux objectifs de :

·        Promouvoir le rôle des communautés scientifiques des pays en développement pour la valorisation et la conservation de la biodiversité, dans un contexte de perte de biodiversité et de changement climatique ;

·        Présenter les meilleures pratiques de coopération, incluant scientifiques, opérateurs économiques et société civile;

·        Susciter l’intérêt des bailleurs de fonds pour soutenir les réseaux et projets déjà mis en œuvre ;

·        Et éclairer les décideurs en capitalisant sur les enseignements tirés au cours des 14 années d'activités des programme SEP puis SEP2D.

Ce symposium international est ouvert à l’ensemble de la communauté scientifique et aux acteurs de la gestion et valorisation de la biodiversité végétale, sous réserve d’une inscription préalable obligatoire et dans la limite de la capacité d'accueil du symposium.

 

Si vous souhaitez proposer une présentation orale ou un poster, merci de le faire au plus tard le 15 septembre 2019 en remplissant ce formulaire.

 

Pour toute inscription et renseignements complémentaires, veuillez consulter cette page.
 

didolanvijustin - inaturalist- https://www.inaturalist.org/photos/42915628 - Sous Licence CC BY-NC 4.0

Le réseau GBIF a lancé un nouveau programme visant à soutenir un groupe d’experts qui promeuvent un accès libre et ouvert aux données sur la biodiversité. Au cours de sa phase initiale, 42 professionnels de 19 pays ont été recrutés, représentant ainsi les six régions du GBIF.

     Postuler pour devenir un ambassadeur des données ouvertes sur la biodiversité

     Afficher la liste actuelle des ambassadeurs des données ouvertes sur la biodiversité
     
Le programme vise à élargir et à renforcer le réseau GBIF, avec un intérêt particulier dans les zones où le GBIF est peu représenté avec l'établissement de relations au sein des communautés de la recherche scientifique et des politiques. En tirant parti de leurs possibilités de parole lors de conférences, d’ateliers et d’autres événements de mise en réseau, les ambassadeurs peuvent partager leur expérience et exprimer leur propre engagement en matière de données gratuites, FAIR et ouvertes.

"Nous sommes convaincus que le programme des ambassadeurs de données ouvertes sur la biodiversité peut élargir davantage les domaines et les zones géographiques représentés dans le réseau GBIF", a déclaré Joe Miller, secrétaire exécutif du GBIF. «Les ambassadeurs peuvent contribuer à une compréhension et à une appréciation plus larges du GBIF, à la fois en tant qu’infrastructure de données de recherche et en tant que communauté de pratique mondiale. Nous espérons que le programme pourra soutenir nos ambassadeurs tout en encourageant la vision commune de notre réseau d’une culture scientifique plus ouverte, transparente, reproductible et interopérable. "

Le programme vise à reconnaître et à soutenir le rôle actif que jouent les ambassadeurs aux côtés des responsables et du personnel des nœuds du réseau, des délégués officiels, des membres des comités et du personnel du Secrétariat. Bien que ces groupes travaillent sans relâche pour promouvoir la mission du GBIF et transformer la culture des données en pratiques plus équitables et plus ouvertes, le groupe reste relativement petit et ne peut atteindre toutes les communautés concernées.

La principale exigence pour être un ambassadeur est d'avoir un engagement à défendre les données ouvertes sur la biodiversité dans au moins un événement, une publication ou un processus chaque année. La durée du mandat est illimitée, bien que certaines personnes puissent être tenues de présenter une nouvelle candidature après une période d'inactivité de deux ans.

En plus de servir de défenseurs dans leurs propres communautés professionnelles, les ambassadeurs sont invités à aider le GBIF à identifier les événements et les publics où l'engagement peut avoir un impact. Ils fournissent également un ensemble d'experts que le secrétariat et les nœuds GBIF peuvent soliciter pour représenter le réseau et promouvoir les données de biodiversité ouvertes lors d'événements spécifiques.

Le secrétariat du GBIF met au point des ressources spécifiques pour aider les ambassadeurs dans leurs efforts, notamment des diapositives de présentation, des points de discussion, des affiches et du matériel d’appui, en format numérique et imprimé.

Ceux qui souhaitent postuler pour devenir ambassadeur des données ouvertes sur la biodiversité peuvent en apprendre davantage sur la page des ambassadeurs, compléter le formulaire de candidature ou envoyer des demandes de renseignements, des questions et des suggestions à ambassadors@gbif.org.

Page (en anglais) du GBIF.org : https://www.gbif.org/news/1EL1oQa7ZmWtIZlTsNHblx/programme-seeks-biodiversity-open-data-ambassadors-to-expand-best-practices

 

Dr Jean C. Ganglo de l'Université de Abomey-Calavi et du GBIF Benin, Cape Town, 13 avril 2018. Photo via Flickr

Le secrétariat du GBIF, situé à Copenhague, recherche une/un administrateur/administratrice de données pour travailler dans une petite équipe en charge du contenu et de la qualité des données accessibles via le GBIF, notamment la publication des données et le support utilisateur autour de l'indexation des données provenant des fournisseurs ainsi que'autour du portail (GBIF.org). Le poste est à plein temps et est situé à Copenhague, et la/le candidat(e) choisi(e) sera recruté(e) localement, selon le réglement administratif du GBIF.

Dans ce rôle polyvalent, la/le candidat(e) retenu(e) sera chargé(e) de gérer tous les aspects du traitement et du contenu des données, y compris la planification et le déboggage de leurs ingestion. Elle/Il sera aussi chargé(e) d'interagir avec la communauté travaillant sur les données de biodiversité pour mobiliser de nouvelles sources de données, tout en soutenant les fournisseurs de données et en documentant les bonnes pratiques concernant la qualité des données.

La/le candidat(e) idéal(e) pour le poste doit posséder des connaissances en bases de données relationnelles et doit avoir de l'expérience avec le traitement des données dans de grandes bases de données (Big Data). Avoir des connaissance en R et en Python, ainsi qu'une expérience antérieure en matière de qualité des données serait un plus. Le poste offre l'opportunité de travailler sur des projets open source et de contribuer de manière significative à l'effort international de construction et de gestion de la plate-forme mondiale autour des données ouvertes et libres sur la biodiversité.

Les candidat(e)s intéressé(e)s par le poste doivent soumettre leur candidature, y compris un CV (en anglais), par mail avant le 24 décembre 2017.

Vous trouverez ici la description complète des tâches, des exigences et de la procédure de candidature. Les questions concernant le poste peuvent être adressées à Andrea Hahn, responsable "produit des données", et à la DRH, Susanne Sheldon, en ce qui concerne les questions relatives aux ressources humaines.

 

L'article originel (en anglais) : ici

 

Colobanthus muscoides par janegosden via NatureWatchNZ. Photo sous licence CC BY-NC 4.0.

Le Secrétariat du GBIF, situé à Copenhague, recherche des developpeur(e)s informatique spécialisé(e) en ingénierie logicielle pour travailler dans une petite équipe responsable des services backend et de tous les aspects liés à l'édition et l'exploration à grande échelle du GBIF.org.

Les postes à temps plein seront basés à Copenhague et les candidats sélectionnés devront vivre au Danemark. Une aide au déménagement international est disponible pour le personnel recruté sur le plan international.

A ce poste, vous participerez au cycle du développement logiciel des composants du GBIF.org et travaillerez en collaboration pour créer, déployer, exploiter et surveiller nos systèmes.

Les personnes intéressées par les postes sont priées de soumettre:

  • une lettre traitant de votre expérience et de vos qualifications pour le poste
  • votre curriculum vitae
  • votre nom d'utilisateur GitHub

 

Les candidatures pour les postes doivent être soumises en anglais par mail avant le samedi 7 octobre 2017. Veuillez indiquer dans la demande où vous avez vu cette annonce.

Adressez vos questions concernant les postes à Federico Méndez Hernández, développeur principal de logiciels, et ceux concernant des problèmes de Ressources Humaines à Susanne Sheldon, responsable des ressources humaines.

 

 

L'annonce officielle se trouve sur cette page (en anglais).

La description complète du poste peut se trouver ici (en anglais)

"Brood" par Sloan Poe via Flickr. Photo sous licence CC BY-NC-ND 2.0

Revenir en haut