Mercredi 18 Octobre 2017

INPN

Hackathon #HackBiodiv - 3, 4 et 5 juin

Le Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer organise le Hackathon #HackBiodiv les 3, 4 et 5 juin 2016 au Tank, 22 bis rue des Taillandiers, 75011 Paris.

48 heures pour imaginer de nouveaux services et outils visant à mieux connaître et protéger la biodiversité, à la croisée d'enjeux agricoles, touristiques, de santé publique, d'emploi, d'urbanisme ou encore de changement climatique.

Pour l'occasion, près de 35 millions de données issues de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), plate-forme nationale du SINP, seront ouvertes. Il regroupe des données d’observation de faune, flore et de fonge sur plus de 160 000  espèces, d’habitats naturels, ainsi que plus de 24 000 contours d’espaces naturels et leurs descriptions.

D'autres jeux de données sur les milieux aquatiques, la météo, occupation des sols ou forestière... seront mis à disposition pour ce week-end d'innovation.

Développeurs, scientifiques, designers, créatifs... Venez relever le défi #HackBiodiv!

Le GBIF France a publié aujourd'hui deux jeux de données provenant de l'IRD de Nouméa : LAGPLON Nouvelle-Calédonie et LAGPLON Polynésie Française. Ces données correspondent au système d'information LAGPLON sur la biodiversité marine des récifs et lagons de Nouvelle-Calédonie et d'autres régions de l'Indo-Pacifique.

Créée par le Service HyperBare pour recueillir leurs observations sous-marines, cette base de données référence de nombreux groupes taxonomiques : Algues, Brachiopodes, Bryozoaires, Cnidaires, Crustacés, Echinodermes, Foraminifères, Mollusques, Serpents marins, Eponges et Vers marins. Elle contient plus de 10 000 échantillons dont 6000 identifiés jusqu'à l'espèce, recensant plus de 1 300 espèces benthiques de l'Indo-Pacifique couvrant une période de 1975 à nos jours.

Jusqu'à présent disponible uniquement sous forme de métadonnées, le jeu de données "Faune-Flore-Fonge" de l'Office National des Forêts (ONF) vient d'être mis en ligne sur le portail GBIF international. Il est donc désormais possible de consulter et de télécharger tout ou partie de ces données, transmises au GBIF par l'intermédiaire de l'INPN.

L'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) a récemment récupéré plus de 20 000 données sur le portail international GBIF, issues de producteurs internationaux et concernant la région Haute-Normandie.

Cet échange de données entre le GBIF et l'INPN a été initié dans le cadre du SINP, afin d'exploiter les données étrangères concernant le territoire français. Cette première expérience de partenariat entre l'Observatoire Biodiversité Haute-Normandie, l'INPN et le GBIF sera par la suite étendue à tout le territoire.

Ces données sont essentiellement des données ornithologiques à plus de 95%, viennent ensuite les données de gastéropodes, d'annélides et d'insectes. L'ensemble couvre 699 taxons observés entre 1871 et 2014.

TAXREF v.8 est en ligne

La nouvelle version du référentiel TAXREF est en ligne et en téléchargement depuis le 1er décembre 2014. Dorénavant 452 106 noms sont diffusés (soit 45 000 noms ajoutés en un an). Aujourd'hui, 153 576 espèces sont ainsi recensées sur le territoire français.

La biodiversité de l'outre-mer est à l'honneur avec l'ajout d'environ 15 000 insectes et 5 600 plantes de Guyane française. Les mousses de Guadeloupe et Martinique, la flore vasculaire et les mousses de Saint-Pierre et Miquelon sont également au cœur de cette nouvelle version. Les insectes ne sont pas en reste avec notamment 2 500 espèces recensées pour la Polynésie française.

Années après années, le Muséum consolide et complète le référentiel des espèces des territoires français en s'appuyant sur la littérature scientifique (plus de 5 000 articles dépouillés), les réseaux taxonomiques mondiaux ainsi que les naturalistes de métropole et d’outre-mer.

Vous pouvez également consulter le communiqué de presse du Muséum National d'Histoire Naturelle ici.

Revenir en haut