Mercredi 27 Mai 2020

INPN

Cette nouvelle diffusion porte le nombre total de données diffusé par l’UMS PatriNat dans le GBIF à plus de 71 millions (répartis dans 2 390 jeux de données), et le nombre total de données françaises à plus de 82 millions. La France devient ainsi le 4e pays contributeur du réseau GBIF, en termes de données publiées.

 

Ces données, agrégées par l’INPN, proviennent de sources variées sur tout le territoire français métropolitain et ultra-marin : associations naturalistes et sociétés savantes, conservatoires botaniques, experts ou encore programmes de science citoyenne et participative.

 

Elles sont désormais accessibles de façon libre et gratuite sur le site www.gbif.org , où elles peuvent être consultées et utilisées par la communauté scientifique internationale ; leur citation peut être suivie grâce au DOI (Digital Object Identifier) attribué à chaque jeu de données mis en ligne ou à chaque résultat de requête sur GBIF.org.

 

L’utilisation des données mises en ligne sur GBIF.org est compilée chaque année dans la Revue Scientifique du GBIF.

L'appel à projets pour la contribution à la connaissance naturaliste est relancé pour l'année 2020.

 

Cet appel à projets s’adresse en priorité aux associations naturalistes et sociétés savantes impliquées dans la connaissance et/ou conservation de la biodiversité, par une action s’inscrivant dans des projets de portée nationale (Outre-Mer compris).

 

Les propositions devront être envoyées au plus tard le 9 février 2020 à l'adresse aap-inpn@mnhn.fr

 

PDF de l'appel à projets INPN : http://www.gbif.fr/sites/default/files/Appel_projets_INPN_2020.pdf

L’UMS PatriNat a intégré plus de 1 800 000 données d’occurrences sur les espèces sur les territoires français (métropole et outre-mer), provenant d’institutions étrangères ayant diffusé des données sur la France dans le réseau GBIF.

 

Ces données, accessibles de façon libre et gratuite sur le site www.gbif.org et provenant de plus de 45 pays et territoires à travers le monde, ont été rassemblées et intégrées dans l’INPN en suivant les protocoles habituels de validation des données, afin de n’intégrer que celles étant conformes au standard et aux règles en vigueur dans le SINP.

 

Outre l’apport d’informations sur la biodiversité des territoires français (l’INPN a intégré des occurrences concernant plus de 40 000 taxons présents sur les territoires français), ce rapatriement de données a également permis d’enrichir la connaissance sur les taxons en contribuant à la prochaine mise à jour du référentiel taxonomique national TAXREF.

L'unité PatriNat recherche un ingénieur bio-informatique GBIF-INPN-SIB pour Mars 2019.

 

Offre d'emploi accessible ici

 

Le poste est un contrat de droit public (durée déterminée) à temps plein de 1 an (avec possibilité de renouvellement).

 

Le  dossier  de  candidature  est  à  envoyer  avant  le  10/01/2019 à :

recru-patrinat@mnhn.fr avec la mention : « GBIF-INPN-SIB ».

 

Ce dossier comprendra :

  • un curriculum vitae détaillé et tous les travaux susceptibles  d'éclairer le jury ;
  • une lettre de motivation.

 

Personnes à contacter pour toutes questions :

Mathieu Clair : chef de l’équipe « Application informatiques » - clair@mnhn.fr
Anne-Sophie Archambeau : Responsable GBIF France - archambeau@gbif.fr

 

EDIT :

 

L'offre d'emploi a été réouverte , vous trouverez toutes les informations ici.

 

Le  dossier  de  candidature  est  à  envoyer  avant  le  01/03/2019 à :

recru-patrinat@mnhn.fr avec la mention : « GBIF-INPN-SIB ».

Dans un cadre de partage et de diffusion des connaissances, l'appel à projet vise à combler des lacunes en termes de taxons, d’écosystèmes, de période et/ou de géographie. Cet appel à projets s’adresse en priorité aux associations naturalistes et sociétés savantes impliquées dans la connaissance et/ou la conservation de la biodiversité, par une action s’inscrivant dans des projets de portée nationale (Outre-Mer compris).

 

Les projets sélectionnés porteront sur au moins une des thématiques suivantes :

  • Acquisition de connaissances naturalistes (inventaire/cartographie d'habitats, taxonomie, complétude de répartition temporelle et spatiale, etc.)
  • La diffusion des connaissances naturalistes (publication, clé de détermination, etc.)
  • L’acquisition et le partage d’illustrations de la biodiversité

 

Date de clôture de l’appel : 18 janvier 2019

  • Pour plus d’informations, consultez le document de l’appel à projets sur cette page.
Revenir en haut