Lundi 03 Août 2020

Caraïbes

Le Secrétariat du GBIF est heureux d’annoncer la prolongation du programme d'Information sur la Biodiversité pour le Développement (BID)jusqu’en 2023, ainsi que la tenue de nouveaux appels à propositions prévus actuellement en juin et septembre 2020.

 

La prolongation du programme mené par le GBIF, et cofinancé par l'Union européenne, permettra aux institutions de trois régions du monde de s'appuyer sur les résultats de la première phase du programme BID. Durant cette première phases, 63 projets financés par le programme BID ont mobilisés 535 jeux de données de biodiversité contenant plus de 1,3 millions d’enregistrements pertinents pour répondre aux priorités politiques régionales.

 

Dans le cadre de la prochaine phase du programme, le GBIF invitera des propositions dans quatre catégories de subvention, toutes devant être réalisées dans une période de deux ans :

  • Subventions pour la mobilisation de données sur la biodiversité au niveau régional établissant ou renforçant des collaborations internationales afin d’augmenter la mobilisation des données de la biodiversité répondant à des besoins régionaux en matière de développement durable (financement maximal : 60 000€ pour les projets comportant deux pays, 120 000€ pour les projets comportant trois pays)
  • Subventions pour la mobilisation de données sur la biodiversité au niveau national établissant ou renforçant des collaborations nationales afin d’augmenter la mobilisation des données de la biodiversité répondant à des priorités nationales (financement maximal : 40 000€)
  • Subventions pour la mobilisation de données au niveau institutionnel mobilisant des données pertinentes pour le développement durable (financement maximal : 20 000€)
  • Subventions pour l’utilisation des données se basant sur des partenariats déjà existants entre des institutions possédant des données de la biodiversité et des preneurs de décisions, et fournissant des solutions répondant à des besoins politiques spécifiques (financement maximal : 60 000€)

 

Le GBIF fournira de plus amples informations sur les différents subventions, le processus de sélection et les règles d’éligibilités lors des appels à propositions. Pour rester informé sur le programme, les futurs webinaires et recevoir les dernières informations, vous pouvez vous inscrire aux listes de diffusion BID.

 

L’échéancier actuel pour le lancement des appels à propositions du programme BID est :

  • Début juin 2020 : Appel à soumission de notes conceptuelles pour l’Afrique sub-Saharienne (voir les pays éligibles).
  • Début septembre 2020 : Appel à soumission de notes conceptuelles en simultané pour l'ensemble des Caraïbes (voir les pays éligibles) et le Pacifique (voir les pays éligibles).

 

Pour les Caraïbes, le programme BID sera étendu à tous les pays de Mésoamérique, les pays d'Amérique du Sud avec un littoral Caribéen, et tous les états insulaires des Caraïbes. Les organisations basées dans des territoires d’Outre-Mer dans chacune des trois régions pourront participer en tant que partenaires de projets régionaux mais pas en tant que responsable des projets.

 

La prolongation du programme BID au-delà de sa période originelle allant de 2015 à 2019 est possible grâce à des fonds supplémentaires de 1,6 million € provenant de l’Union Européenne via la Direction Générale pour la Coopération internationale. Le GBIF apportant une contribution en appui non-financier. supplémentaire de 410 000€.
Cet ajout porte l’investissement total de l’UE au programme BID à un total de €5,5 millions sur la période 2015-2023, GBIF apportant €1,41 million en contributions non-financières.

 

Au-déla des contributions non-financières, le programme de formation va de nouveau s’appuyer sur le support du réseau international de mentors et de formateurs du GBIF. Celui-ci a permis la mise en place et la croissance de communautés de pratiques dans chacune des trois régions cibles du programme BID. Cette communauté comprend plus de 60 mentors dans des pays ayant reçus des financements BID, pouvent soutenir des équipes moins expérimentées et les aider à s’intégrer à la grande communauté de l’informatique de la biodiversité.

 

Plus d'information ici

 

Souimanga à collier (Hedydipna collaris). Photo 2018 par Joseph Onoja, via la base de données des oiseaux du Nigéria de la Fondation nigériane pour la conservation (NCF), sous licence CC BY-NC 4.0.

Afin de préparer la diffusion des prochains appels à projets BID (Biodiversity Information for Development), le GBIF a mis en ligne deux enquêtes destinées aux détenteurs de données et aux preneurs de décision des Caraïbes.

 

L'enquête destinée aux détenteurs de données (disponible en anglais, français ou espagnol) concerne les difficultés financières ou techniques qu'ils peuvent rencontrer dans le partage ou la réutilisation de données.

 

L'enquête destinée aux preneurs de décision (également disponible en anglais, français ou espagnol) a pour but d'identifier les besoins et lacunes dans la mise à disposition des données.

 

Plus d'informations et liens vers les enquêtes dans d'autres langues sont disponibles sur cette page.

 

Illustration : Orange fireworm (Eurythoe complanata). National Oceanic and Atmospheric Administration/Department of Commerce. Photo by Dr. Anthony R. Picciolo, NOAA National Oceanic Data Center.

Revenir en haut