Lundi 24 Juin 2024

Février 2015

Plazi, un nouveau Participant au GBIF

Plazi, une association à but non lucratif localisée à Berne (Suisse), a récemment rejoint le réseau GBIF comme organisation Participante. Cette association a pour but de faciliter et de promouvoir la diffusion de données sur la biodiversité issues de la littérature taxonomique en ligne.

Plazi a déjà mis en ligne plus de 1100 jeux de données sur le portail GBIF, et son entrée dans le réseau comme membre Participant lui permet de valider la connection de données d'autres fournisseurs suisses sur le GBIF. L'association gère également le Taxon Search Portal, un dépôt de littérature taxonomique en ligne, et a créé en 2014 un workflow fournissant un accès libre et immédiat aux données associées à la découverte de nouvelles espèces.

Plazi est la 39ème organisation Participante au GBIF, et le 94ème Membre toutes sections confondues.

Plus d'informations sont disponibles sur cette page (en anglais).

Le Togo a changé de statut dans le réseau GBIF, passant de Participant associé à Participant votant, ce qui lui confère un rôle direct dans la gouvernance du GBIF. Le pays contribue désormais au financement du système mondial d'information sur la biodiversité.

Le point nodal national, ou GBIF Togo, est hébergé à la faculté des sciences de l'Université de Lomé depuis l'entrée du Togo dans le réseau GBIF en tant que Participant associé en 2009. Le Ministère de l'Education Supérieure et de la Recherche togolais lui fournit assistance et support.

Le GBIF Togo a déjà participé à deux programmes de mentoring (ou tutorat) : un en 2010 avec le GBIF France, et l'autre en 2013 avec le GBIF Belgique. Ces deux programmes ont permis de connecter de nombreuses données d'herbier, de plantes légumineuses, d'algues et de champignons d'Afrique de l'ouest. La page pays du Togo est visible sur le portail international GBIF.

Plus d'informations ici (en anglais).

Le GBIF et l'Union Européenne ont lancé conjointement un projet visant à augmenter le nombre d'informations sur la biodiversité disponibles pour les pays en voie de développement. Ce projet durera 4 ans et bénéficiera de 3,9 millions d'euros de fonds.

Plusieurs pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique sont impliqués dans ce projet, qui permettra à terme d'améliorer la gestion du "capital naturel" de ces régions, et ainsi d'utiliser les données de biodiversité dans la prise de décision ayant des conséquences directes sur la vie des populations concernées.

Grâce à des études et des ateliers, le GBIF va commencer par identifier les besoins et les priorités en matière d'informations sur la biodiversité dans chaque région. La seconde phase du projet visera à renforcer les réseaux de biodiversité existants dans ces pays et à diffuser les bonnes pratiques de partage des données.

Plus d'informations sur cette page (en anglais).

Le Malawi rejoint le GBIF !

Le Malawi a récemment signé le Memorandum of Understanding du GBIF, ce qui en fait le 92ème Participant, et le 18ème pays africain à rejoindre le réseau GBIF.

Le Malawi espère rassembler plus de données concernant la biodiversité sur son territoire, et ainsi renforcer sa participation à des projets inter-gouvernementaux tels que la Convention on Biological Diversity (CBD) et the Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services.

D'après un rapport de la CBD datant de 2014, le pays possède des régions particulièrement riches en biodiversité, comme le lac Malawi, les forêts sempervirentes et les prairies d'altitude du plateau de Nyika, ou encore les forêts des montagnes Mulanje.

Plus d'informations sur cette page (en anglais).

Rappel : Challenge Ebbe Nielsen du GBIF

Le Secrétariat du GBIF (en collaboration avec le Comité Scientifique du GBIF) a lancé en décembre 2014 la première édition du Challenge Ebbe Nielsen, qui remplace le Prix Ebbe Nielsen en place depuis 12 ans ; vous pouvez envoyer votre contribution jusqu'au 02 mars 2015.

Dotée d'un Premier Prix de 20 000 €, cette compétition ouverte à tous a pour but d'encourager les utilisations innovantes des données primaires sur la biodiversité accessibles sur le portail GBIF (plus de 500 millions d'occurrences à ce jour). Ces usages créatifs des données mobilisées via le réseau GBIF peuvent être présentés sous différents formats : nouveaux protocoles de recherche analytique, meilleure visualisation des données pour aider à la prise de décisions, applications web et mobiles, amélioration des processus de numérisation, de la qualité et de l'accès aux données...

Les contributions seront d'abord évaluées par un jury de professionnels issus de la communauté de bio-informatique, en fonction de critères tels que l'innovation, la fonctionnalité et la pertinence du projet. Les trois à six finalistes entreront en compétition pour le Premier Prix au cours de l'année 2015.

Le site du Challenge est en ligne à l'adresse http://gbif.challengepost.com ; vous pouvez également consulter cette page (en anglais) du portail GBIF international pour plus d'informations.

Le GBIF France recrute !

L'équipe du GBIF France recherche un ingénieur informatique (développement web / webmaster) pour un poste en CDD d'un an avec possibilité de renouvellement. Le GBIF France est intégré au MNHN à Paris et fait partie du projet e-Recolnat ; l'équipe comprend 4 permanents assurant les volets communication et informatique.

Le dossier de candidature (CV + lettre de motivation) est à envoyer par courriel avant le 23/02/2015 à l'adresse gbif(at)gbif.fr

Toutes les informations sont précisées sur la fiche de poste.

Revenir en haut