Mercredi 07 Décembre 2022

Le Symbiota Support Hub (Centre de service Symbiota) rejoint le GBIF en tant que participant

Le réseau coordonné par iDigBio et le Biodiversity Knowledge Integration Center de l'Arizona State University devient le 42e participant organisationnel et le 105e en tout.

Le Symbiota Support Hub (Centre de service Symbiota), une équipe de service et une ressource d'infrastructure prenant en charge un réseau distribué à l'échelle mondiale de 45 portails de recherche thématiques, est devenu le dernier participant associé du GBIF.

Symbiota est un système de gestion de contenu open source pour la gestion et la mobilisation des données sur la biodiversité, prenant actuellement en charge plus de 1 400 collections de biodiversité qui publient ensemble plus de 70 millions d'enregistrements d'occurrences et 9 millions d'images associées. Les données de 20 portails Symbiota iont déjà accessibles via GBIF.org. Les portails qui fournissent actuellement la plus grande quantité de données comprennent les réseaux régionaux SEINet des herbiers nord-américains et le réseau Symbiota Collections of Arthropods (SCAN). SCAN héberge également VectorBase, le plus grand ensemble de données de vecteurs de maladies humaines via GBIF.

Le Symbiota Support Hub soutient une communauté d'utilisateurs et de contributeurs qui comprend des gestionnaires de collections, des taxonomistes, des écologistes, du personnel de saisie de données, des programmeurs, des informaticiens et des étudiants. Cette circonscription a dirigé une grande partie de la philosophie globale de conception et de mise en œuvre du logiciel, qui vise à promouvoir à la fois les principes directeurs FAIR et les principes CARE pour la gouvernance des données autochtones.

« Rejoindre le GBIF marque une étape passionnante pour le Symbiota Support Hub », a déclaré Katie D. Pearson, responsable des données et cheffe de délégation au GBIF. « Cela nous permet d'intégrer pleinement les services de numérisation ascendante fournis par les portails basés sur Symbiota avec la mission du GBIF de mettre gratuitement à disposition des informations complètes sur la biodiversité. »

« Nous sommes impatients de bâtir sur ce qui est déjà une excellente relation de travail avec le Symbiota Support Hub après leur entrée officielle dans le GBIF", a déclaré Joe Miller, secrétaire exécutif du GBIF. « Leur engagement à abaisser le seuil technique de numérisation des collections dans le monde soutient déjà des programmes tels que information sur la biodiversité pour le développement (BID) et le Fonds d'information sur la biodiversité pour l'Asie (BIFA), et une collaboration plus étroite étendra encore notre impact collectif. »

Le Symbiota Support Hub, qui est chargé de maintenir et de développer le référentiel central de code et de prendre en charge le réseau de portails, est hébergé au Biodiversity Knowledge Integration Center à l'Arizona State University (qui abrite également le bioréférentiel du National Ecological Observatory Network (NEON). Le Hub reçoit un financement de la U.S. National Science Foundation et le ASU Global Futures Laboratory et a rejoint iDigBio en tant que domaine de services nouvellement intégré à l'automne 2021.

 

Amsinckia lunaris J.F.Macbrcollecté par Lynn & Charlie Russell à Knoxville, Californie pour le UC Davis Herbarium (CC BY-NC 4.0)

 

Lire l'article original

Revenir en haut