Vendredi 27 Mai 2022

Appel à candidature pour chercher à évaluer les risques et les avantages de la publication de données sensibles sur les espèces

Arbre à sang de dragon Dracaena cinnabari

Rapport final pour évaluer la mise en œuvre des protocoles de généralisation et explorer des réponses efficaces pour coordonner la publication de données mondiales sur les espèces sensibles.
Date limite : 10 mai 2022

Le secrétariat du GBIF recherche des candidatures de sous-traitants qualifiés pour évaluer les risques et les avantages associés à la publication de données sur les espèces sensibles via le GBIF et proposer une méthodologie cohérente pour l'élaboration de listes mondiales de déclencheurs de données sensibles. L'entrepreneur sélectionné réalisera les travaux dans le cadre d'un contrat de six mois pour un montant forfaitaire de 15 000 €. La date limite de réponse est 10 mai 2022.

Contexte

Les données ouvertes sur la biodiversité du réseau GBIF jouent un rôle essentiel dans le soutien à la recherche et à la prise de décision, comme en témoigne l'augmentation d'année en année du nombre de publications utilisant des données diffusées par le GBIF. Les inquiétudes concernant les utilisations inappropriées des données sur les espèces sensibles mettent toutefois en doute la mesure dans laquelle les données sur les espèces sensibles devraient être librement disponibles.

En 2020, le GBIF a publié des directives mises à jour sur la génération des données sur les espèces sensibles, qui fournissent aux éditeurs de données des protocoles pour générer les données sur les espèces sensibles afin d'atténuer l'impact des menaces potentielles. La capacité des éditeurs de données à appliquer des protocoles de génération dépend de la compréhension des sensibilités au sein des données, qu'elles soient connues de l'éditeur de données ou extraites d'une gamme de listes de contrôle au niveau des espèces (lorsqu'elles existent).

Cette étude vise à renforcer l'importance des données ouvertes sur la biodiversité et à poser les questions :

  • Dans quelle mesure les données sur les espèces sensibles sont-elles générées ?
  • Comment pouvons-nous améliorer les flux de travail de publication de données à l'échelle mondiale pour garantir que les risques liés à la publication de données sensibles ne l'emportent pas sur les avantages ?

L'étude

L'étude commandée devrait comprendre les éléments suivants :

  • Une revue de la littérature pour évaluer et comparer les risques et bénéfices de la publication de données ouvertes sur la biodiversité des espèces sensibles
  • Identifier et analyser (justifications et méthodologies) les listes d'espèces sensibles utilisées au niveau national, régional et mondial et évaluer si la pratique actuelle de publication des données du GBIF suit les directives et protocoles nationaux existants
  • Explorer les options et les mécanismes pour le traitement par le GBIF des données sur les espèces sensibles à l'échelle mondiale

Nous recherchons la meilleure vue d'ensemble mondiale réalisable dans le délai proposé de six mois, mais nous serions également favorables à des approches qui se concentrent sur des échelles régionales ou locales et/ou des taxons sélectionnés qui permettent une enquête et une illustration plus approfondies. L'étude devrait déboucher sur une publication scientifique publiée dans une revue en libre accès pouvant aider à orienter la coordination mondiale sur la publication de données sur les espèces sensibles.

Les livrables du projet soumis avec le rapport final doivent inclure une vidéo préenregistrée et un jeu de diapositives (utilisant le modèle GBIF) décrivant l'approche de l'étude et les principales conclusions.

Le candidat est censé avoir :

  • Une vision claire sur la manière d'identifier la sensibilité des données sur les espèces et à partir de quelles sources de données
  • Une expérience avérée en analyse de données et travail de révision bibliographique, de texte et d'exploration de données
  • Un historique de publications scientifiques en anglais

Dates-clés

  • Date limite de soumission des propositions : 10 mai 2022
  • Début de contrat prévu : 1er juin 2022
  • Durée du contrat : 1er octobre 2022
  • Remise du premier projet de rapport : 1er octobre 2022
  • Remise du projet final/fin de contrat : 30 novembre 2022

Lieu

Il est prévu que le travail soit effectué au port d'attache du candidat sélectionné.

Frais

Le secrétariat du GBIF paiera au contractant sélectionné une rémunération fixe de 15 000 € en deux versements.

Procédure de candidature

Les candidatures doivent être en anglais et inclure :

  • Un résumé de l'approche que vous adopterez pour le travail, y compris un aperçu potentiel de la méthodologie proposée pour identifier la sensibilité dans les ensembles de données à partir d'ensembles de données mondiaux et nationaux (maximum deux pages, y compris les schémas possibles)
  • Un CV, incluant une liste de publications
  • Exemples et autres moyens de démontrer les qualifications pertinentes à cette proposition que vous avez dirigées ou auxquelles vous avez activement participé au cours des cinq dernières années.

Soumettez la proposition à info@gbif.org avant le 10 mai 2022.

Envoyez vos questions et demandes concernant le contrat par e-mail à Andrew Rodrigues, responsable du programme GBIF pour la participation et l'engagement.

 

Arbre à sang de dragon (Dracaena cinnabari), observé au Yémen, classé Vulnérable (VU) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'UICN.
Photo 2022 Jonathan Newman via iNaturalist Research-grade Observations, sous license CC BY-NC 4.0

 

Lire l'article original

Revenir en haut