Mercredi 07 Décembre 2022

Consultation sur les données primaires sur la biodiversité et le Cadre mondial de la biodiversité post-2020

Bonnet saignant ( Mycena sanguinolenta ), observé en Norvège. Photo © 2020 Kirsti Anne Mandal via le Service norvégien d'observation des espèces

 

En préparation de la Quinzième Convention des Parties (COP15) à la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique (CBD), l'Alliance pour la connaissance de la biodiversité organise une consultation communautaire. Avec l'aide de partenaires-clés à travers l'interface science-politique, la consultation engagera les personnes impliquées dans l'élaboration d'indicateurs mondiaux et nationaux au titre du cadre mondial de la biodiversité (GBF) post2020 (GBF) et des variables essentielles de la biodiversité (EBVs) de la CDB.

Pour commencer la discussion, nous encourageons les membres de la communauté à lire le livre blanc, Primary biodiversity data and the Post-2020 Global Biodiversity Framework (Données primaires sur la biodiversité et le Cadre mondial de la biodiversité post-2020), qui donne un aperçu de la dépendance des cadres d'indicateurs précédents et futurs sur les données primaires sur la biodiversité.

 

Regardez l'enregistrement du webinaire de lancement

L'ordre du jour du webinaire constituera la base d'une consultation modérée de deux semaines abordant les thèmes suivants :

 

La discussion explorera comment améliorer les flux de travail autour des données primaires sur la biodiversité sur lesquelles reposent les indicateurs et les EBV et soulignera le rôle clé des réseaux d'observation de la biodiversité et des installations d'information dans la réalisation des objectifs du GBF.
La discussion s'est poursuivie jusqu'au 28 septembre 2022 à 09h00 CEST UTC+2.

 

Plus de détails disponibles auprès de l'Alliance pour la connaissance de la biodiversité..

 

Lieu : Virtuel
Date : 13 septembre 2022 15:00 - 16:30 UTC +02:00
Langue : Anglais

 

Bonnet saignant (Mycena sanguinolenta), observé en Norvège. Photo © 2020 Kirsti Anne Mandal via le Service norvégien d'observation des espèces.

 

Lire l'article original

Revenir en haut