Mercredi 07 Décembre 2022

Cinq nœuds GBIF francophones achèvent la première traduction du guide sur le partage des données d'occurrence dérivées de l'ADN

ADN

Les efforts de traduction collaborative facilitent l'engagement avec les détenteurs francophones d'informations génomiques et métagénomiques

 

Les membres de la communauté des traducteurs bénévoles de cinq nœuds francophones du GBIF ont terminé la première traduction du guide, Publishing DNA-derived data through biodiversity data platforms, en français - Publier des données dérivées de l'ADN sur les plateformes de données sur la biodiversité.

Contribuant à l'effort de mise à disposition de cette documentation à la communauté francophone, Sofia Wyler du GBIF Suisse, a commenté le guide :

 

« Les données dérivées de l'ADN sont un type de données assez spécifique et les concepts qui sous-tendent leur publication dans le GBIF peuvent être déroutants et décourageants. En fournissant une version française des directives, nous espérons contribuer à rendre le processus de publication de ce type de données plus accessible aux francophones, qu'ils soient gestionnaires de nœuds ou fournisseurs de données potentiels. Lors de la traduction, nous avons détecté quelques difficultés de la part de collègues qui n'étaient pas familiers avec les données dérivées de l'ADN, et nous espérons que notre effort profitera à la communauté au sens large. L'objectif est que davantage de données de qualité dérivées de l'ADN puissent être mises à disposition sur GBIF afin d'améliorer notre connaissance de la biodiversité et l'utilité de données autres que les données typiques traitées par la plateforme. »

 

L'équipe transfrontalière de traducteurs et de réviseurs était composée de :

Publiée l'année dernière, cette documentation numérique vise à fournir aux détenteurs d'informations génomiques et métagénomiques des considérations pratiques pour refaire surface les occurrences dérivées de l'ADN dans les plateformes de données sur la biodiversité comme GBIF.org.

Le guide représente la prochaine étape des efforts du GBIF pour connecter son infrastructure de données et ses outils aux sources pertinentes d'informations génomiques et métagénomiques, en s'appuyant sur des collaborations avec la communauté UNITE, l'Institut européen de bioinformatique de l'EMBL (par le biais de ses archives européennes de nucléotides et de sa plateforme MGnify), et l'International Barcode of Life Consortium (IBOL).

 

Appel ouvert aux traducteurs bénévoles ! Si vous souhaitez consulter ces documents ou d'autres documents d'orientation du GBIF dans votre langue, n'hésitez pas à nous envoyer un e-mail à communication@gbif.org pour savoir comment rejoindre notre communauté de traducteurs bénévoles.

 

Citation

Andersson AF, Bissett A, Finstad AG, Fossøy F, Grosjean M, Hope M, Jeppesen TS, Kõljalg U, Lundin D, Nilsson RN, Prager M, Svenningsen C & Schigel D (2022) Publier des données dérivées de l'ADN sur les plateformes de données sur la biodiversité (Wyler S, Braun P, Sinou C, Heughebaert A & Archambeau AS, Trans.). v1.0 Copenhague : Secrétariat GBIF. https://doi.org/10.35035/doc-vf1a-nr22. (Publié initialement 2021).

 

Lire l'article original

Revenir en haut