Dimanche 08 Décembre 2019

Programme

Le programme BIFA apporte un soutien supplémentaire aux activités existantes au sein du réseau GBIF, en répondant aux besoins des chercheurs et des décideurs régionaux par la mobilisation et l'utilisation de données sur la biodiversité. Cet appel sollicite des propositions qui améliorent la connaissance de la biodiversité asiatique grâce à l'accès aux données de collections biologiques et de programmes de surveillance dans la région.

Les membres situés dans l'un des pays / économies éligibles en Asie sont éligibles et nous vous invitons à participer à cet appel.

 

Pour les membres qui ne sont pas en Asie, vous pouvez également être inclus en tant que partenaire dans un rôle de mentor ou de conseil, à condition que le projet concerne des données et des activités dans la région asiatique.

Les candidatures doivent être soumises via le nouveau portail de subventions GBIF. Il est vivement recommandé aux candidats de créer un compte sur le portail des subventions GBIF dès que possible, car le processus de vérification du compte peut prendre jusqu'à 2 jours ouvrables. Toutes les demandes de renseignements envoyées à BIFA@gbif.org recevront une réponse dans un délai de 3 jours ouvrables.

 

Pour toutes questions à propos de l'appel, veuillez contacter BIFA@gbif.org.

 

Plus d'information (en anglais) ici

Le programme d’appui au renforcement des capacités (CESP) 2019 a sélectionné cinq bénéficiaires de financement pour des projets collaboratifs impliquant 18 pays et organisations participant au GBIF. L’appel au CESP de cette année a abouti à 21 notes conceptuelles à partir desquelles neuf projets ont été invités à soumettre une proposition complète.

Les projets sélectionnés sont:
 

Ciblant des domaines d'intérêt prioritaires en matière de mentorat, de correction des lacunes de données et de promotion de l'utilisation des données, les projets primés recevront un financement combiné de 108 000 €, complété par un cofinancement de 183 000 €.

Le programme d’appui au renforcement des capacités (CESP) est financé par le budget propre du GBIF, et vise à répondre aux besoins spécifiques identifiés par les participants GBIF, afin de faciliter le transfert de connaissances et la collaboration aux niveaux régional et mondial. L'accès au programme est limité aux pays et aux organisations internationales qui ont adhéré au réseau par la signature du Memorandum of Understanding du GBIF.

Plus d'information (en anglais) ici : https://www.gbif.org/news/4vIfj570F7rsykAHXMgVBf/five-projects-receive-f...

 

 

Calao à bec jaune de Lowveld (Tockus leucomelas ssp. Parvior) observé à Chipinge au Zimbabwe par Shirley Hitschmann. Photo via iNaturalist (CC BY-NC 4.0)

Le réseau GBIF a lancé un nouveau programme visant à soutenir un groupe d’experts qui promeuvent un accès libre et ouvert aux données sur la biodiversité. Au cours de sa phase initiale, 42 professionnels de 19 pays ont été recrutés, représentant ainsi les six régions du GBIF.

     Postuler pour devenir un ambassadeur des données ouvertes sur la biodiversité

     Afficher la liste actuelle des ambassadeurs des données ouvertes sur la biodiversité
     
Le programme vise à élargir et à renforcer le réseau GBIF, avec un intérêt particulier dans les zones où le GBIF est peu représenté avec l'établissement de relations au sein des communautés de la recherche scientifique et des politiques. En tirant parti de leurs possibilités de parole lors de conférences, d’ateliers et d’autres événements de mise en réseau, les ambassadeurs peuvent partager leur expérience et exprimer leur propre engagement en matière de données gratuites, FAIR et ouvertes.

"Nous sommes convaincus que le programme des ambassadeurs de données ouvertes sur la biodiversité peut élargir davantage les domaines et les zones géographiques représentés dans le réseau GBIF", a déclaré Joe Miller, secrétaire exécutif du GBIF. «Les ambassadeurs peuvent contribuer à une compréhension et à une appréciation plus larges du GBIF, à la fois en tant qu’infrastructure de données de recherche et en tant que communauté de pratique mondiale. Nous espérons que le programme pourra soutenir nos ambassadeurs tout en encourageant la vision commune de notre réseau d’une culture scientifique plus ouverte, transparente, reproductible et interopérable. "

Le programme vise à reconnaître et à soutenir le rôle actif que jouent les ambassadeurs aux côtés des responsables et du personnel des nœuds du réseau, des délégués officiels, des membres des comités et du personnel du Secrétariat. Bien que ces groupes travaillent sans relâche pour promouvoir la mission du GBIF et transformer la culture des données en pratiques plus équitables et plus ouvertes, le groupe reste relativement petit et ne peut atteindre toutes les communautés concernées.

La principale exigence pour être un ambassadeur est d'avoir un engagement à défendre les données ouvertes sur la biodiversité dans au moins un événement, une publication ou un processus chaque année. La durée du mandat est illimitée, bien que certaines personnes puissent être tenues de présenter une nouvelle candidature après une période d'inactivité de deux ans.

En plus de servir de défenseurs dans leurs propres communautés professionnelles, les ambassadeurs sont invités à aider le GBIF à identifier les événements et les publics où l'engagement peut avoir un impact. Ils fournissent également un ensemble d'experts que le secrétariat et les nœuds GBIF peuvent soliciter pour représenter le réseau et promouvoir les données de biodiversité ouvertes lors d'événements spécifiques.

Le secrétariat du GBIF met au point des ressources spécifiques pour aider les ambassadeurs dans leurs efforts, notamment des diapositives de présentation, des points de discussion, des affiches et du matériel d’appui, en format numérique et imprimé.

Ceux qui souhaitent postuler pour devenir ambassadeur des données ouvertes sur la biodiversité peuvent en apprendre davantage sur la page des ambassadeurs, compléter le formulaire de candidature ou envoyer des demandes de renseignements, des questions et des suggestions à ambassadors@gbif.org.

Page (en anglais) du GBIF.org : https://www.gbif.org/news/1EL1oQa7ZmWtIZlTsNHblx/programme-seeks-biodiversity-open-data-ambassadors-to-expand-best-practices

 

Dr Jean C. Ganglo de l'Université de Abomey-Calavi et du GBIF Benin, Cape Town, 13 avril 2018. Photo via Flickr

Revenir en haut