Jeudi 21 Septembre 2017

Sud Expert Plantes

Contexte & Participants

En 2007, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et le Secrétariat du GBIF ont démarré le projet SEP-CEPDEC, une coopération de 3 ans associant les programmes Sud Expert Plantes (SEP) et CEPDEC (Capacity Enhancement Programme for Developing Countries).

Ce nouveau programme a été co-financé par le FFEM (Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) , l’AFD (L’agence française pour le développement (AFD) et le MAEE (Ministère et Affaires Etrangères et Européennes) et de nombreux partenaires.

Il est poursuivi en 2014 par le programme SEP2D.

 

Objectif & Description

Ce projet a pour but de renforcer les compétences en informatique pour la biodiversité dans 22 pays francophones d’Afrique et d’Asie.

Le programme en préparation devrait comporter 4 composantes :

  • La première, intitulée « Phase préparatoire » permettra de réunir les conditions adéquates au bon démarrage du projet.
  • La seconde, intitulée « Renforcement de la professionnalisation » incitera les botanistes à intensifier leurs prospections et leurs enseignements vers l’application de leurs savoirs sur les espèces et leurs usages.
  • La troisième, intitulée « Développement d’une culture partenariale » financera des actions pilotes de terrain répondant aux demandes des services publics et des entreprises privées
  • La quatrième, intitulée « Accompagnement des politiques publiques nationales, régionales et internationales » permettra, via trois activités, un suivi post-projet et la mise en place de systèmes de partages de connaissance

 

Calendrier & Documents

  • janvier 2014 - août 2014 : Achèvement de l'instruction du programme par l'Agence Française de Développement (AFD)
  • septembre 2014 : Décision de l'AFD
  • octobre 2014 - décembre 2014 : Mise en place des dispositifs de gestion et gouvernance
  • janvier 2015 : Démarrage de SEPDD
  • janvier 2015 - septembre 2015 : Phase préparatoire/li>
  • octobre 2015 : Démarrage effectif de SEPDD ; projets, actions, opérations-pilotes
Revenir en haut