Un groupe de travail constitué d'experts du domaine a partagé des recommandations pour s'assurer que le GBIF fournisse des données durables, fiables, actuelles et accessibles sur les espèces invasives, et contribue à la gestion à long terme de ces menaces importantes pour la biodiversité.

 

Le Niger est récemment devenu un pays Participant au réseau GBIF.

 

La signature du Memorandom of Understanding du GBIF par Kimba Ousseini, du Ministère de l'Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Dveloppement Durable, fait de la nation nigérienne le 17ème pays africain à rejoindre la communauté du GBIF.

 

GEO BON  mène actuellement une enquête pour mieux comprendre les sciences citoyennes en Europe.

Après évaluation des 16 contributions reçues dans le cadre du Challenge Ebbe-Nielsen 2016 lancé par le GBIF, les résultats ont été dévoilés lors du public symposium pendant la réunion annuelle du GBIF qui s’est déroulé à Brasilia au Brésil.

Les gagnants des Young Researchers Awards décernés par le GBIF ont été dévoilés : il s'agit de Bruno Umbelino da Silva Santos, étudiant brésilien en Master à la Federal University of Alagoas (Brésil) et de Juan M. Escamilla Mólgora, un étudiant mexicain en thèse à l'université de Lancaster (Royaume-Uni).

1 sur 5

Le GBIF France

En tant que membre du Système mondial d'information sur la biodiversité (GBIF) depuis sa création en 2001, la France s’engage à promouvoir l'accès libre et ouvert aux données sur la biodiversité, via Internet.

En savoir plus

Revenir en haut