Les « Data Papers », qu’est-ce que c’est?

Les Data Papers, une incitation à publier des données de biodiversité.

Le Data Paper est une publication scientifique dont le but principal est de décrire un jeu de données ou un ensemble de jeux de données, plutôt que de rendre compte d’une enquête de recherche.

L’objectif est de créditer et de valoriser les efforts réalisés par les scientifiques et les institutions qui rendent accessibles leurs données à la communauté scientifique. Pour se faire, un nouvel outil a été mis en place pour convertir des descriptions de jeux de données sur la biodiversité en articles de revues scientifiques.

L’outil, développé par le GBIF en partenariat avec les éditeurs universitaires Pensoft, crée  un « Data Paper » à partir de la description de jeux de données (métadonnées) concernant des observations d’espèces, des collections de spécimens et d’autres données sur la biodiversité.

Une fonction supplémentaire intégrée dans la dernière version de l’outil de publication du GBIF  (IPT 2.0.2) génère automatiquement un manuscrit à partir des métadonnées donnant les informations clés sur un jeu de données accessible via le portail GBIF.

Ce manuscrit peut alors être soumis pour publication éventuelle dans l’une des publications Pensoft  (ZooKeys, PhytoKeys, BioRisks, NeoBiota), après examen par les pairs. Deux nouvelles publications, Biodiversity Data Journal et Nature Conservation, accepteront prochainement les  manuscrits de « datapaper ».

Les bénéfices du Data Paper :

• apporter du crédit scientifique aux éditeurs de données
• décrire les données sous forme structurées et lisible par un humain
• permettre de communiquer sur l’existence des données à l’attention de la communauté scientifique.

Les instructions aux auteurs désirant soumettre un « Data Paper » basé sur les métadonnées saisies via l’IPT du GBIF sont décrites dans le document: PenSoft Data Publishing Policies and Guidelines  for Biodiversity Data (pdf, 1 Mo), rédigé par  Lyubomir Penev, Daniel Mietchen, Vishwas Chavan, Gregor Hagedorn, David Remsen, Vincent Smith, David Shottone et édité par Pensoft.

Quelques exemples de Data Papers :

PanTHERIA: a species-level database of life history, ecology, and geography of extant and recently extinct mammals. Jones et al. .(W. K. Michener, Ed.) Ecology, Ecological Archives E090-184, 90(9), 2648–2648. Ecological Society of America.(2009)

Literature based species occurrence data of birds of northeast India. Narwad et al. ZooKeys 150: 407–417 (2011)

Antarctic, Sub-Antarctic and cold temperate echinoid database. Pierrat et al. ZooKeys 204: 47–52 (2012)